Accueil

 

 

 

 

Bienvenue sur le site Egyptissimo. 

L’égyptologie, étude de l’Antiquité égyptienne, n’est pas une science exacte. Elle évolue chaque jour en fonction de fouilles archéologiques, selon des méthodes scientifiques. Cependant, l’analyse des vestiges de l’activité humaine qui permet non seulement d’étudier les civilisations anciennes, mais aussi d’entrevoir l’environnement écologique et l’évolution des processus culturels des périodes les plus reculées ne laisse aucune place aux hypothèses spiritualistes. C’est pourquoi, à partir des photos et documents témoignant des découvertes effectuées sur le territoire égyptiens, certains analystes égyptologues peuvent émettre certaines hypothèses qui, parfois peuvent se révéler fausses à l’occasion de plus récents travaux.

 Grâce aux égyptologues, anthropologues et archéologues français ; aux fonctionnaires du Service des Antiquités Egyptiennes, aux directeurs de fouilles et inspecteurs chargés de la surveillance des travaux, ainsi qu’aux gardiens de sites et informateurs voyageant en Haute et Basse Egypte, l’Association Egyptissimo est partout officiellement ou officieusement présent pour informer des dernières découvertes. 

Déontologiquement, les scientifiques sont contraints de ne publier que des rapports circonstanciés décrivant minutieusement les textes et les objets trouvés au cours de leurs campagnes de fouilles. Cependant, tous savent que derrière les scènes et cryptogrammes  gravés  sur les murs des temples  ou transcrits sur papyrus, se cachent deux autres niveaux de lecture faisant appel au symbolisme déductif et à l’intuitivité du lecteur.

Cette hiérarchie de la pensée égyptienne n’est toujours pas exploitée par les instances officielles qui réfutent toute interprétation « mystique » de ces textes qui pourtant ont une vocation rituelle et dogmatique. C’est pourquoi, souvent anonymement, les spécialistes en égyptologie n’expriment leurs perceptions intimes que dans des forums d’initiés, ou éditent sous des noms d’emprunt, des ouvrages de vulgarisation.

Etymologiquement, l’égyptologue est un spécialiste en égyptologie. L’auteur de cet ouvrage n’a pas cette prétention car il n’a pas suivi la filière désormais classique des hautes études d’histoire et de langues orientales. Il est une sorte d’aventurier de l’égyptologie, un autodidacte en quelque sorte. Depuis plus de 30 ans, il compile les résultats des chantiers de fouilles de ses amis du CNRS de l’IFAO et de l’Ecole du Louvre. Président de l’Association Egyptissimo, il retourne 2 à 3 fois par an en Egypte, pour y glaner ses trésors et faire partager ses passions avec qui souhaite visiter ce pays moins classiquement qu’un touriste lambda.

Chacun de ses livres est l’aboutissement d’une étude très poussée sur un personnage associé à son œuvre. Khéops et les secrets de la Grande Pyramide, Le Sphinx, porte ouverte sur l’Initiation égyptienne, Ramsès III et le temple de Médinet Abou, Abydos, terre sacrée d’Osiris, Moïse, Prince d’Egypte etc. et d’autres ouvrage n’ayant pas trait à l’égyptologie, comme « l’Ordre de Sion de Moïse ou Mondialisme Sioniste ».

Ces ouvrages s’adressent à des chercheurs en quête de vérité scientifique qui, sur des bases chaque jour remises en question par de nouvelles découvertes, veulent comprendre le pourquoi du comment des symboles proposés par cette civilisation convaincue de ses valeurs traditionnelles et théologiques.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×